Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #pop song tag

Y a pas a tortiller ce gars là a tout d'un grand il est déjà au sommet avec plusieurs titres et un album a venir en 2018 son nom Isaac Gracie cheveux long a le vent en poupe le nouveau JEFF buckley est là ce serai con de pas en profiter ''Silhouettes Of You'' de grâce écoutez le !

Publié le par cdingue.over-blog.com

Élevé à Londres, c’est un foyer lettré et non religieux qui le voit grandir, sa mère Judith Gracie étant psychothérapeute et poétesse. C’est elle lui fera écouter les grands, de Léonard Cohen à Bob Dylan. Et c’est la Beat génération qui va attirer particulièrement son attention avec de grands noms comme Kerouac, “mais aussi les grands romantiques tels que Shelley [Percy Bysshe]”. Grâce à eux, il commence à écrire et aborde la chanson avec beaucoup de sincérité, d’émotions (et aussi pas mal d’ivresse).
“Je ne peux pas écrire si je ne suis pas bouleversé, sinon j’ai l’impression de faire ça pour les mauvaises raisons et ça sonne faux.”
Le magistral titre Since the Death of You and I, né ainsi d’une douloureuse rupture amoureuse. Sur cette chanson, confrontant une guitare douce et un déchaînement de batterie, Isaac envoie valser les codes, entre rage et amour, tendresse et rudesse, 
Après avoir été invité sur des scènes de festivals aussi prestigieux que The Great Escape, SXSW ou encore Glastonbury (deux années de suite), Isaac est entré en studio au printemps dernier pour mettre en boite son premier EP, The Death of You and I (sorti aujourd'hui même chez Virgin / Mercury).

C’est seulement accompagné de son ingénieur son et de son fidèle ami bassiste, qu’il enregistre les quatre titres qui le composent. Ensemble, ils jouent tous les instruments et Isaac commence à prendre ses marques autour de la console : “C’était un peu fou ! Tout s’est fait vraiment facilement. Le titre The death of you and I, par exemple, on l’a enregistré en une seule journée.” Avec ce premier ep studio, Isaac réussit ainsi à conserver toute sa spontanéité juvénile, la même qui avait séduit le public sur son tout premier EP Songs From My Bed Room (oeuvre de jeunesse enregistrée comme son nom l’indique dans sa chambre et avec les moyens du bord), et s’annonce comme un des plus talentueux songwriters britanniques de sa génération.

que la grâce soit avec lui !

Isaac Gracie  :  Silhouettes Of You, Since the Death of You and I, all in my mind   en écoute !

biz chris !

 

Voir les commentaires

Une ballade sympa au détour du canada voici Jon and Roy Runner, il court il court le temps, il court il court le vent , le folk chantant, de ces bonhommes est planant !

Publié le par cdingue.over-blog.com

Le trio canadien revient avec leur son folk et leur discours vert pour 11 titres chaleureux. Le single Runner donne le ton.
L’album enregistré au Canada l’été dernier sera l’occasion d’une tournée promotionnelle qui passera par la France le 13 août lors du Festival Rock Les Bains.

Il court il court le temps et une chose est sur on ne le rattrapera pas !
Tracklist :
1 – Runner
2 – Breakdown
3 - The better life
4 - Clever one
5 - How the story goes
6 – Window
7 – When you’re gone
8 - Silent Lou
9 - The road ahead is golden
10 - Nothing but everything
11 - Every night

biz  chris !

Voir les commentaires

Le Système Rêve Seulement dans l'Obscurité Totale c'est au moment ou je vous parle la pensée d'un des meilleurs groupe au monde, j'ai nommé THE NATIONAL ,qui reviens avec un titre énorme, The System Only Dreams in Total Darkness... black is dream or dreams is black ?

Publié le par cdingue.over-blog.com

The National, retour en grâce avec « The System Only Dreams in Total Darkness » un titre superbe qui annonce un album les jumeaux Dessner et Matt Berninger, les Américains dévoilent un premier extrait qui promet , leur septième album Sleep Well Beast, prévu pour le 8 septembre prochain.

Des choeurs oniriques aux guitares acerbes, en passant par la voix toujours aussi profonde de Matt Berninger, tout y est, et tout fonctionne encore à merveille !

A écouter dans l'obscurité TOTAL !!! 

pour que le système aille mieux et se révolte !

biz chris !

 

Voir les commentaires

Temples sort Volcano et déccroche une tempête psyché qui ne va pas rendre le brexit aux anglais mais qui creuse avec justesse la périphérie du rock avec des son de folies et certainement avec le chic de ne pas ennuyer nos oreilles moelleuses ! CERTAINLY ! approuvé !

Publié le par cdingue.over-blog.com

Suivant le sillon de Tame Impala, Temples régurgitent deux années passées de psych pop dont se sont appropriés de nombreux groupes, nous offrant un demi-frère à Currents, pop et accessible mais blindé d'arrangements complexes, qui se croisent, se heurtent, fusionnent dans un gloubi boulga miraculeusement jamais écœurant.

Mieux, une fois les cinquante minutes de Volcano terminées, on ne peut s'empêcher de presser de nouveau play.

Plus débraillé et épique mais tout aussi méticuleux Volcano s'aventure ainsi plus encore du côté de la psych pop.

L'album ouvre sur Certainty, single effervescent qui contient une des « synth-mélodies » les plus effrénées de la formation anglaise et un refrain des plus Tame Impala
L'aspect rock demeure toutefois assez présent, le disque révélant écoute après écoute de nouvelles mélodies. une œuvre foisonnante, jamais à court d'idées tout en parvenant à prendre son temps et à dépasser l'aspect pop bateau que l'on aurait pu craindre.

CERTAINLY un superbe album !

biz chris !

Voir les commentaires

BANKS c'est banco ! avec Gemini Feed la chanteuse Américaine très attachée a ses clips toujours noir et sensuel , fragile et beau le tout porté par cette voix revient nous envouter pour Gemini et les autres un R&B futuriste c'est ici !

Publié le par cdingue.over-blog.com

C'est officiel ! BANKS sera de retour dans les bacs le 30 septembre avec son deuxième album "The Altar".

Deux ans après "Goddess", la chanteuse britannique se montre toujours aussi sensible et sensuelle sur "Gemini Feed".

Il y a deux ans, BANKS laissait un bien joli souvenir aux curieux ayant jeté une oreille à son premier album "Goddess".

Aussi majestueux que son nom, ce disque brumeux a ouvert les portes d'un univers néo-R&B entre fragilité, noirceur et sensualité.

Portée par une critique élogieuse, la chanteuse américaine s'est trouvée un public, sensible à sa voix de sirène banco vous dis je !

biz chris !

 

Voir les commentaires

Batteur, guitariste, chanteur, auteur, mixeur, François Virot fait tout dans son deuxième album qui paraît aujourd’hui voici donc Marginal Spots et ce morceau MEDECINE plein d'antibiotique bio HAHA !

Publié le par cdingue.over-blog.com

Le batteur lyonnais publie un second album solo « Marginal Spots » à la grâce aussi fragile qu’évidente.

Avec un premier clip pastoral qui rappelle un certain mème, mais dépouillé ici de toute ironie.

Marginal Spots, qu’on pourrait traduire par « les endroits marginaux ».

Disque à la grâce fragile et évidente à l’image du film très bucolique (signé Tom Gagnaire) qui accompagne la musique de « Medicine », tourné dans une jolie maison de pierre avec piscine et jardin à l’anglaise dans la Drôme, près de Nyons (qu'il faut prononcer [njɔ̃s] mes excuses).

On y voit des jeunes gens réaliser de petites chorégraphies très simples dans les escaliers, autour d’un arbre ou dans une piscine verte.

allez prend un cachet et ecoute donc ça 

biz chris !

Voir les commentaires

Julia Jacklin, elle nous vient tout droit de Sydney et est en passe de devenir une des plus grandes dames de la scène indie australienne, notamment grâce à son excellent premier album Don’t Let The Kids Win. et ce titre POOL PARTY plouf c'est partie !

Publié le par cdingue.over-blog.com

La blondinette australienne nous captive pour ses textes pas très roses mais sentant le vécu et ses compositions délicates et sans fioritures, partagé entre indie rock et alternative country.

On est séduit d’emblée par le titre d’ouverture enivrant de « Pool Party » où elle retranscrit la fin d’une relation amoureuse !

elle a fait le buzz sur le festival des inrocks et ce n'est pas fini a mon avis julia n'a pas fini de faire trembler les swimming pool ! grace a son charme discret et flamboyant !

Je dis ca sans me mouiller !

biz chris !

Voir les commentaires

Adelaïde fait péter le calva Arnold Turbouste est de retour pour son 5eme album ! une pop chic pas en toc, une flamme que l'on a pas envie de souffler, tellement c'est brillant ! ceci dit rien n'est jouer, voici souffler n'est pas jouer" a vos bac dans les FNAC !

Publié le par cdingue.over-blog.com

2016 sera l'année du retour du fiancé d'Adélaïde,  Turboust, raffiné et d’une folle élégance, dépasse amplement le statut de la pose rance ou, pis, celui du clone frelaté.

Interrompant cinq années de silence ce cinquième album (coproduit par Richard Conning de The Lines) démontre surtout, en douze chansons, des mélodies immédiates,  A ce titre, le charme fragile de Ma danseuse, l’ironie de Bubble gum ou l’aéroporté En king size atteignent immanquablement la cible du tube parfait.

Le Normand que l'on l’étiquette dandy ou aristocrate du refrain.

Plus simplement, cet homme est incontournable, et n’en est que plus cher à nos petits matins,

ou pour nos soirées apéro voir dijo  adelaiiiiiiiide un calva stp !

en écoute le nouveau " souffler n'est pas jouer"et l'ancien qui fut un tube  "adelaide"! biz chris !

 

 

 

Voir les commentaires

Des signes qui ne trump pas ! Leonard Cohen 82 ans, livre un quatorzième album studio crépusculaire, d’une acuité renversante sur la mort, le sacré, et le sexe. Du très grand Cohen, encore une fois. Clap de fin? voici :"You Want It Darker"

Publié le par cdingue.over-blog.com

Leonard Cohen a fêté mercredi ses 82 ans en entretenant, avec un nouvel album, son incessante réflexion métaphysique, noyant sa solitude dans des chansons toujours aussi noires.
Deux ans après son dernier album et annoncé dans les bacs le 21 octobre, le 14e opus du poète et interprète canadien reste fidèle aux arrangements musicaux minimalistes.Avec sa voix grave toujours murmurée, Leonard Cohen s'interroge dans "You Want It Darker" sur la nature de l'homme et d'un dieu tout puissant.
Cohen solitaire mais serein face à la vieillesse.

La mort plane à maintes reprises dans cet album, comme un rappel d'une issue inexorable et sans doute un peu plus manifeste avec le décès en juillet de sa muse Marianne Ihlen, amoureuse devenue célèbre par le titre "So Long Marianne" (1967).

il y a des signes qui ne trump pas la c'est sur !

hommage a Léonard !

biz chris !

 

Voir les commentaires

Amour toujours pour le ravagé mais plus calme Pete Doherty qui dans son nouveau titre apparait en peinture acrylique cela ne l'empêche pas d'aimer avec pinceau et de l'eau fraiche !

Publié le par cdingue.over-blog.com


Pete Doherty en peinture dans un nouveau clip pour “I Don’t Love Anyone (But You’re Not Just Anyone)”
C’est baigné dans l’acrylique que Pete Doherty apparaît dans ce nouveau clip, dépeint à partir d’une palette plutôt sombre. La vidéo a été réalisée par l’artiste italien Luca Monterosso Wittmann.

Le morceau I Don’t Love Anyone (But You’re Not Just Anyone) est une déclaration d’amour, illustrée par un couple qui termine main dans la main.

Une ballade simple mais touchante, Pete Doherty, enfin libéré de ses addictions paraît-il, continue sur cette belle lancée et a annoncé récemment la sortie de son second album solo Hamburg Demonstrations prévue pour le 2 décembre prochain.

Voir les commentaires

Allez de retour de notre belle aventure picturale me voici a faire carrément carrément des pirouettes dans l'escalier titre superbe dansant marrant en cette fin d'été nous allons pouvoir sauter avec eux the Pirouettes duo frenchy plein de vigueur bref génial !

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Allez de retour de notre belle aventure picturale me voici a faire  carrément carrément des pirouettes dans l'escalier titre superbe dansant marrant en cette fin d'été nous allons pouvoir sauter avec eux the Pirouettes duo frenchy plein de vigueur bref génial !

Le premier album Carrément Carrément des Pirouettes sort le 16 septembre.l’album Carrément Carrément est très attendu par la communauté de fans toujours grandissante autour du duo
En quatre ans à peine,

The Pirouettes est devenu l’un des groupes incontournables de la french pop. Dans une scène hexagonale en perpétuelle effervescence, Leo Bear Creek (également batteur de Coming Soon) et sa dulcinée Vickie Chérie (dessinatrice et signataire des pochettes du duo) sont les Elli & Jacno d’aujourd’hui.

Perpétuant une longue tradition synthpop, le couple juvénile, couvé par Étienne Daho et immortalisé par Hedi Slimane, nous offre pour son nouveau tube L’Escalier un clip à la chorégraphie très craquante.

carrément craquant !

biz chris !

Voir les commentaires

Mentir serait vous trahir ce secret serait bien gardé si on n'avait pas dévoilé que le chanteur du groupe belge Balthazar avait un groupe nommé WARHAUS "the good lie" c'est now !

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Mentir serait vous trahir ce secret serait bien gardé si on n'avait pas dévoilé que le chanteur du groupe belge Balthazar avait un groupe nommé WARHAUS  "the good lie" c'est now !

Maarten Devoldere, le chanteur du groupe belge Balthazar, s'aventure en solo dans un nouveau projet intitulé Warhaus. Il vient de dévoiler The Good Lie, premier extrait d'un album à venir le 2 septembre prochain.
Maarten Devoldere façonne son projet solo depuis quelques années déjà. Chanteur du groupe Balthazar, qui connaît un beau succès dans la sphère indé ,le chanteur dévoile aujourd'hui Warhaus, son alter ego artistique.

C'est sous ce nom qu'il s'apprête à sortir son premier opus solo, We Fucked A Flame Into Being, qui sera disponible dès le 2 septembre prochain chez Pias.
En attendant l'arrivée de l'album, le chanteur a dévoilé un premier titre, The Good Lie, accompagné d'un sublime clip en noir et blanc.

Un morceau presque ésotérique aux magnifiques arrangements, où Devoldere vient nous ensorceler avec sa voix écorchée, entre la nonchalance d'un Serge Gainsbourg et l'intensité d'un Leonard Cohen.

Maarten Devoldere avoue "termine(r) une période importante de (sa) vie" avec ce disque. "C'est une ode à l'amour, à ses excès et sa fugacité", explique-t-il encore. On a hâte d'entendre la suite de ce mensonge hihi !

biz chris !
Tracklisting de l'album :
1. I'm Not Him
2. The Good Lie
3. Against The Rich
4. Leave With Me
5. Beaches
6. Machinery
7. Memory
8. Wanda
9. Bruxelles
10. Time And Again

Voir les commentaires

1 2 > >>