Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un nouveau clip dingue avec des cailloux tristes de ''Tv and the radio'' après deux ans d'absence, après la mort de leur bassiste d'un cancer foudroyant la bande de Brooklyn is back avec un nouveau single, annonciateur d’un cinquième album à venir. Jetez votre Tv et écoutez plutôt la radio voici : "mercy"

Publié le par chrisdups.over-blog.com

David Sitek et sa troupe lâchent un nouveau morceau, premier single d’un album à venir. "Mercy" est ainsi disponible en écoute dans le lecteur ci-dessous, via le propre label de Sitek, Federal Prism. Pour le reste, on ne sait encore rien d’autre à propos de ce cinquième album – à part qu’on a hâte de l’écouter et après ça il sera temps de jeter la TV et d'écouter la radio voir le morceau qui suit "mercy" à tous faite doucement quand même si vous avez des voisins !!

Un nouveau clip dingue avec des cailloux tristes de ''Tv and the radio'' après deux ans d'absence, après  la mort de leur bassiste d'un cancer foudroyant  la bande de Brooklyn is back avec un nouveau single, annonciateur d’un cinquième album à venir. Jetez votre Tv et écoutez plutôt la radio voici : "mercy"

Voir les commentaires

Un petit coup de projecteur sur un groupe Bordelais du nom de "Holy Jack" avec "everybody talks, everybody smokes" cela nous donne envie de passer au fromage pour écouter et déguster un cote de Blaye au parfum musical avec une robe parfaite et un tanin délicat ce disque se renifle se tourne et se boit sans modération !

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Un petit coup de projecteur sur un groupe Bordelais du nom de "Holy Jack" avec "everybody talks, everybody smokes" cela nous donne envie de passer au fromage pour écouter et déguster un cote de Blaye au parfum musical avec une robe parfaite et un tanin délicat ce disque se renifle se tourne et se boit  sans modération !

Quand un groupe originaire d'une petite ville comme Blaye arrive sur le marché du disque il n'a certes pas le nom d'un grand cru, mais "everybody talks, everybody smokes" a macéré jeune dans les tonneaux des année Rock très inspiré 70s donc robe légère qui avec un bon fromage en bouche s'écoute sans modération vous dis-je on va écouter ce titre "hide and seek" qui veut dire cache cache en anglais, une partie dans les vignes bordelaises qui joué en automne peut donner de bonnes vendanges, Jaaaaackkkk !!! débouche en une autre s'il te plait,... j'écoute le morceau là et HOLY !!

Voir les commentaires

C’est un des plus attendus de l’année : 19 chansons quand même, quelques jours avant sa sortie officielle, AlunaGeorge dévoile « Body Music », premier album de braise et de feu qui ravira les fans de R'NB en écoute intégrale ici !!!

Publié le par chrisdups.over-blog.com

C’est un des plus attendus de l’année : 19 chansons quand même, quelques jours avant sa sortie officielle, AlunaGeorge dévoile « Body Music », premier album de braise et de feu  qui ravira les fans de R'NB  en écoute intégrale ici !!!

AlunaGeorge, c’est Aluna Francis et George Reid. Ils viennent d’Angleterre. Elle est aussi exubérante et sexy que lui semble bizarre et coincé. Ensemble, dans quelques jours, ils sortent un des albums les plus attendus de l’année : sur Body Music, Aluna chante de brulantes pop-songs faites de r’n'n langoureux et de soul électrique, pendant que George bidouille ses machines electro.

Le résultat, c’est un album qui porte parfaitement son nom : de la musique pensée pour le corps, voire directement pour les corps – ceux qui se frôlent, se collent, se mélangent. let's go maestro !spéciale dédicace à titoine dit (le moine) !

Voir les commentaires

Lemots du jour: "Come back" C’était prévisible, c’était annoncé, c’est désormais officiel : Bertrand Cantat est e retour à l’automne avec un album solo. On en parle en dessous !

Publié le par chrisdups.over-blog.com

 Lemots du jour: "Come back" C’était prévisible, c’était annoncé, c’est désormais officiel : Bertrand Cantat est e retour à l’automne avec un album solo. On en parle en dessous !

Profil plus ou moins bas et malgré la séparation définitive de Noir Désir, Bertrand Cantat n’en a pas pour autant abandonné sa carrière d’artiste. On l’a notamment et d’abord croisé avec Eiffel en 2008 pour les deux morceaux Gagnant / Perdant et le Temps des cerises puis sur scène en 2010, avec Brigitte Fontaine sur son L’Un n’empêche pas l’autre, avec Amadou et Mariam sur leur album Folila ou avec Shaka Ponk.

Il n’en a pas non plus abandonné sa carrière solo, ou quasi-solo : après avoir annoncé au journal Sud Ouest, dès mars 2012, la préparation d’un album solo, les choses se concrétisent désormais avec l’annonce officielle d’une signature chez Barclay.

Peu d’informations pour l’instant, sinon que la chose aurait été confectionnée avec son ami Pascal Humbert, ex-16 Horsepower avec lequel il avait écrit la musique de Le Cycle des femmes : trois histoires de Sophocle, spectacle de Wajdi Mouawad présenté la même année à Avignon et au Théâtre du Nouveau Monde de Montréal.

L’album pourrait sortir en novembre,le come back de Bertrant Canta une bonne nouvelles pour le ROCK une bonne étoile quoi !

Voir les commentaires

Le mot du jour : "Surprise " Alors Là... Voici du lourd son nom Jackson Scott des chansons foutraques, psychédéliques, spectrales, dissonantes et très belles, les chansons d’un garçon encore inconnu il y a quelques mois Une surprise de taille bon quand à moi je me taille a 'Melbourn' le nom de son album ! il y fera moins chaud

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Le mot du jour : "Surprise " Alors Là... Voici du lourd  son nom Jackson Scott des chansons foutraques, psychédéliques, spectrales, dissonantes et très belles, les chansons d’un garçon encore inconnu il y a quelques mois Une surprise de taille bon quand à moi je me taille a 'Melbourn' le nom de son album !  il y fera moins chaud

Le garçon est originaire de Pittsburg, est dans sa plus tendre vingtaine, ne ressemble pas à grand-chose, a vaguement été étudiant avant de se lancer dans la musique à plein-temps Mille idées d’arrangements discrets, des chansons branlantes, des chansons de slaker, des chansons traînantes, des chansons à échardes, des chansons à voix trafiquée à l’envi. Des morceaux dissonants comme ceux de Pavement, des morceaux au psychédélisme patraque comme ceux de Syd Barrett ou aquatique comme ceux de Connan Mockasin, des morceaux crépusculaires et bourrés de fantômes comme ceux de l’Atlas Sound de Bradford Cox, comparaison la plus évidente. Mais, surtout, par-dessus tout, des chansons qui ont, en leur coeur, une sorcellerie qui lie le tout : un sens mélodique dont l’évidence et la pureté font briller toute la crasse dans laquelle il se love, comme un trésor millionnaire perdu sous la poussière d’un grenier oublié. une belle surprise !! Son album Melbourne sortira le 9 septembre en France .ici trois extrait pour vous !

Voir les commentaires

Le mot du jour :"Brute" Qu’il est loin le temps où les 2 soeurs américaines enregistraient dans une chambre de bonne sur la butte Montmartre! Toujours aussi créatives et poétiques, les CocoRosie nous reviennent au travers d’un 5ème album intitulé « Tales Of A GrassWidow » un album brute de décoffrage !

Publié le par chrisdups.over-blog.com

 Le mot du jour :"Brute" Qu’il est loin le temps où les 2 soeurs américaines enregistraient dans une chambre de bonne sur la butte Montmartre! Toujours aussi créatives et poétiques, les CocoRosie nous reviennent au travers d’un 5ème album intitulé « Tales Of A GrassWidow » un album brute de décoffrage !

Brute le duo américain CocoRosie formé par les soeursBianca (Coco) et Sierra (Rosie) Casady est de retour avec un 5ème album studio intitulé Tales Of A Grass Widow qui fait suite à Grey Oceans paru en 2010. Propulsé sur le devant de la scène en 2004 avec La Maison de Mon Rêve, CocoRosie continue de séduire grâce à des compositions toujours aussi originales et surprenantes révélatrices d’un univers à la fois subtil et décalé. Avec Tales Of A Grass Widow, CocoRosie renoue avec la grâce de ses débuts.Envoutant du début à la fin, cet album est surtout sublimé par la participation d’Antony Hegarty (d’Antony And The Johnsons) qui chante sur l’atmosphérique Tears For Animals. Sa voix grave et profonde répétant inlassablement "Do you have love for human kind ?" contraste à merveille avec celle plus aiguë de Bianca. on écoute de la douceur dans ce monde de brutes !

Voir les commentaires

il se pourrait que ce documentaire raconte l’une des histoires les plus vertigineuses de l’année. À une époque où la vérité devient un concept de plus en plus insaisissable, Malik Bendjelloul retrace le destin d’un héros méconnu de la contreculture musicale des 70s avec des moyens simples et une humilité de chaque instant, l'histoire de Sixto Rodriguez et son "Sugar Man" et belle j'ai adoré !!

Publié le par chrisdups.over-blog.com

il se pourrait que ce documentaire raconte l’une des histoires les plus vertigineuses de l’année. À une époque où la vérité devient un concept de plus en plus insaisissable, Malik Bendjelloul retrace le destin d’un héros méconnu de la contreculture musicale des 70s avec des moyens simples et une humilité de chaque instant, l'histoire de Sixto Rodriguez et son "Sugar Man" et belle j'ai adoré !!

Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums sur un label de Motown. C'est un échec, à tel point qu’on raconte qu’il se serait suicidé sur scène. Plus personne n’entendit parler de Rodriguez. Sauf en Afrique du Sud où, sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid, il vend comme jamais et il est aussi adulé que Elvis Presley Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de “Sugar Man”. Ce qu’ils découvrent est une histoire faite de surprises, d’émotions et d’inspiration.un doc poignant superbe qui donne envie de vivre !

il se pourrait que ce documentaire raconte l’une des histoires les plus vertigineuses de l’année. À une époque où la vérité devient un concept de plus en plus insaisissable, Malik Bendjelloul retrace le destin d’un héros méconnu de la contreculture musicale des 70s avec des moyens simples et une humilité de chaque instant, l'histoire de Sixto Rodriguez et son "Sugar Man" et belle j'ai adoré !!

Voir les commentaires

En cette période des Télécoms roi du business il faut aussi penser à ceux qui ont eu leur période de gloire "Soulwax" un groupe belge qui en 1999 n'as franchement pas vieilli voici "Conversation Intercom" et hop "Saturday" tout l'album en écoute voici l'album oublié !!

Publié le par chrisdups.over-blog.com

En cette période des Télécoms roi du business  il faut aussi penser à ceux qui ont eu leur période de gloire  "Soulwax" un groupe belge qui en 1999 n'as franchement pas vieilli  voici "Conversation Intercom" et hop "Saturday" tout l'album en écoute  voici l'album oublié !!

Aujourd'hui plus connus sous le patronyme de 2 Many DJ's, les belges de Soulwax ont sorti en cet an de grâce 1999 un produit hybride à mi-chemin entre dance et rock. Effectivement, c'est avec grande habileté que nos deux compères mêlent samples, beats électroniques avec des instruments principalement destinés aux rockers et aux formations classiques. Il n'y a rien a dire. Le produit fini est d'une propreté qui ferait palir de jalousie un grand black musculeux avec un anneau dans l'oreille. "Conversation Intercom" ouvre les festivités. Le refrain est entêtant, une slide guitare à la Ben Harper en guise de background. La recette est la même pour "Saturday". On chante, ces morceaux paraissent calibrés pour les dancefloors.Much Against Everyone's Advice on n'oubli pas des groupe comme ça !

Voir les commentaires

Dans la vie d'un homme, il y a deux dates importantes, celle de sa naissance et celle de sa mort. Tout ce qu'on fait entre ces deux dates n'a pas beaucoup d'importance. "MmMmMm" le groupe français qui buzz jouissifs, explosifs, ils nous invitent à passer un été bouillant "Nothin'on"

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Dans la vie d'un homme, il y a deux dates importantes, celle de sa naissance et celle de sa mort. Tout ce qu'on fait entre ces deux dates n'a pas beaucoup d'importance. "MmMmMm" le groupe français qui buzz  jouissifs, explosifs,  ils  nous invitent à passer un été bouillant "Nothin'on"

"Il faut travailler à son rêve" a dit Jacques Brel , voilà deux citations d'un Belge célèbre juste pour dire que quand même ce que l'on fait entre la naissance et la Mort doit être du ravissement, des galères, du plaisir , doit être vécu comme tel, un cadeau soyons dingue faisons des choses folles amusons nous dansons sur le jouissifs, explosifs,morceau de "MmMmMm" j'ai nommé "Nothin'on",ce groupe, originaire de NorMmMmMandie mais basé à Paris, livrait un premier EP foutraque et explosif,Entêtant, hédoniste et moite, le titre évoque, en pagaille, Gorillaz s’invitant chez Primal Scream pendant la canicule. ça tombe bien

Voir les commentaires

Être libre comme "La Femme" sous une chaleur tropicale avec ce clip "Nous étions deux" un clip cramé sous la chaleur de l'été ça tombe bien !

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Être libre comme "La Femme" sous une chaleur tropicale avec ce clip "Nous étions deux" un clip cramé sous la chaleur de l'été ça tombe bien !

Une romance infernale qu’est le morceau « Nous étions deux ». Leur premier album s’appelle d’ailleurs « Psycho Tropical Berlin », et si vous ne l’avez pas encore écouté, je vous conseille de le faire vite. Voyez comme elle danse, la bande à Marlon. C’est ça être libre,comme "La Femme" ils sont de Biarritz plage liberté égalité voila le titre nous étions deux ben voyons ! les synthés sont de sortis et vous LOL la vie !

Être libre comme "La Femme" sous une chaleur tropicale avec ce clip "Nous étions deux" un clip cramé sous la chaleur de l'été ça tombe bien !

Voir les commentaires

Julien Doré va sortir un nouvel album à l'Automne ! ''love'' une jeunesse doré pour julien qui ne fait que commencer extrait "Paris Seychelles" en une video rigolote avec des coups de gueules !!

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Julien Doré va sortir un nouvel album à l'Automne ! ''love'' une jeunesse doré pour julien qui ne fait que commencer  extrait "Paris Seychelles" en  une video rigolote avec des coups de gueules !!

Julien Doré,prépare son retour pour l'automne 2013. Après le joli succès de son dernier albumBichon et la tournée qui s'est fait aux 4 coins de la France, le chanteur profite de l'été pour préparer sa nouvelle galette. Le premier single "Paris-Seychelles" vient d'être envoyé en radio tandis qu'il tourne le clip."Paris-Seychelles" laisse présager d'un album assez mélodique et mélancolique, Julien alternant encore une fois les couplets en français et en anglais. Cet album se veut organique, brut, taillé pour la scène qu'il affectionne tant.

LØVE se prononce « Louve » en danois. Ce qu’à tord on prononcerait « love » signifie pourtant « lion ». Doré s’amuse des mots, du sens et des représentations. Pop-paradoxes.

LØVE, son troisième album, s’inscrit dans la continuité de « Bichon ». Des textes parfois sombres sur des mélodies pop-légères, très bien amenées. Julien Doré en a signé tous les textes s’entourant à la composition de ses musiciens de scène, ses amis...comme un scarabée doré roule , roule ses boules de chansons, des chansons brillantes comme lui ! voici le vol "Paris Seychelles" avec une version en studio live des coups de gueule pas piqué des hannetons !!

Julien Doré va sortir un nouvel album à l'Automne ! ''love'' une jeunesse doré pour julien qui ne fait que commencer  extrait "Paris Seychelles" en  une video rigolote avec des coups de gueules !!

Voir les commentaires

Le mot du jour "Cure" avec "The Thermals" et leur album "Desperate Ground" qui en même pas une demie heure balance de dix titres punk rock sans aucun temps mort !! vite il me faut une cure de calme avec The Thermals c'est loupé ! voici "Born to Kill" !

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Le mot du jour "Cure" avec "The Thermals" et leur album "Desperate Ground" qui en même pas une demie heure balance de dix titres punk rock sans aucun temps mort !! vite il me faut une cure de calme avec The Thermals c'est loupé ! voici "Born to Kill" !

Desperate Ground ne marque pas tant par l’efficacité de l’un ou l’autre titre qu’il séduit par la cohérence d’un ensemble qui ne laisse pas l’auditeur prendre la moindre respiration. Tout est joué dans l’urgence la plus totale, tout est scandé avec une conviction qui donnerait au plus apathique des hippies l’envie d'aller terroriser une bande de coureurs de fond de partir en cure au Pôle Nord avec des bébés phoques bref attention explosif cet album et ce titre pas fait pour les cures THERMALS voici "born to kill''

Voir les commentaires

1 2 3 > >>