Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DISPARITION de Jean-Louis Foulquier , spécialiste de la chanson française et créateur du festival Les Francofolies de la Rochelle.Animateur de "pollen les copains d'abord" sur france inter, C'était aussi l'une des grandes voix de cette radio,il s'est éteint à l'âge de 70 ans... on écoute "europa" le générique de son émission phare en hommage ...

Publié le par chrisdups.over-blog.com

 DISPARITION de Jean-Louis Foulquier , spécialiste de la chanson française et créateur du festival Les Francofolies de la Rochelle.Animateur de "pollen les copains d'abord" sur france inter, C'était aussi l'une des grandes voix de cette radio,il s'est éteint à l'âge de 70 ans... on écoute "europa" le générique de son émission phare en hommage ...

Une image : la grande scène de La Rochelle, au soir du 17 juillet 2004, quand il tira sa révérence après vingt ans de Francofolies, entouré pour l'occasion de Renaud, Véronique Sanson, Alain Souchon, Zebda, Zazie, Voulzy, Kent, Maurane, Juliette, entre autres.



Une musique : Europa, par le saxophoniste argentin Gato Barbieri, qui servit vingt-quatre ans durant de générique à son Pollen.


Une voix : la sienne, aux profondeurs chaleureuses et aux tutoiements faciles, qui résonna sur France Inter pendant une quarantaine d'années.


Pour deux générations, au moins, Jean-Louis Foulquier aura été l'incarnation parfaite du « Monsieur chanson française ». Celui qui fit découvrir au grand public la scène bouillonnante, et turbulente, de l'après-rive gauche – les Higelin, Renaud ou Lavilliers qui, au mitan de la décennie 70, réinventaient la chanson française en la gorgeant d'impertinence, de rock ou de musiques latines. Celui, aussi, qui savait transmettre aux plus jeunes l'amour des monstres sacrés nommés Ferré, Barbara ou Brassens, dont il connaissait les répertoires par cœur, et dont il soulignait sans cesse l'importance nonobstant les modes du moment. Celui, encore, qui aura accompagné les talents émergents durant des décennies, autant sur les ondes que sur le festival qu'il avait créé, dans son port natal de La Rochelle.et cette musique belle a mourir "Europa" les copains d'abord...