Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bon à partir d'aujourd'hui, on se laisse pousser la barbe et on se rase le crâne , Ce gourou Américain qui se prénomme "William Fitzsimmons" fait du folk mais quel folk simple élégant ! au coin du feu cet hiver c'est sur moi j'écoute ce titre "centralia" histoire de me recentrer sur mes idées de barbe et de cheveux parce que bon pour manger la soupe là ...

Publié le par chrisdups.over-blog.com

Bon à partir d'aujourd'hui, on se laisse pousser la barbe et on se rase le crâne , Ce gourou Américain qui se prénomme "William Fitzsimmons" fait du folk mais quel folk simple élégant ! au coin du feu cet hiver c'est sur moi j'écoute ce titre "centralia" histoire de me recentrer sur mes idées de barbe et de cheveux parce que bon pour manger la soupe là ...

L'hiver et bien installé et bon c'est sur on n'a tendance se laisser pousser les barbichettes pour lutter contre le gel, mais Mr William Fitzsimmons est là pour nous réchauffer avec ses mélodies , Auteur-compositeur-interprète, William Fitzsimmons est originaire de Pittsburg, en Pennsylvanie. Sa vocation se dessine dès son plus jeune âge. Ses parents, tous deux aveugles, sont musiciens. Leur plus jeune fils développe naturellement une sensibilité autre que visuelle et apprend très jeune le piano, puis le trombone. Il se révèle particulièrement doué pour la composition lorsqu'il commence la guitare, adolescent, en autodidacte.et voila le travail pour la coupe de cheveux il repassera, mais si on ferme les yeux au coin d'une cheminée ma foi en mangeant une bonne soupe ça peu le faire bien sur il en va de soi que la pilosité de notre ami est un peu trop généreuse mais à la paille sans faire de bruit why not , et je finirai en disant que Si la barbe suffisait à la sagesse, un bouc vaudrait Platon !

on écoute centralia en live svp !